Tartelettes pistaches et fleur d’oranger

Connaissez-vous ces merveilleuses tartelettes à la fleur d’oranger et aux pistachers de chez Le Jardin Sucré. L’histoire est que ces tartelettes étaient sorties en édition limitée chez le pâtissier, mais le succès a été tellement fulgurant qu’elles sont devenues une pâtisserie signature. Mélanie Lhéritier et Arnaud Mathez, le couple pâtissier du Jardin sucré a eu la gentillesse de partager la recette de ces merveilles dans le magazine Fou de Pâtisserie. Suite à ça, vous avez donc depuis certainement vu beaucoup de personnes s’essayer à cette recette. En même temps il faut avouer que ces tartelettes sont merveilleuses. Composées d’une pâte sucrée, d’une ganache à la pistache et d’une ganache montée à la fleur d’oranger renfermant un coeur coulant de pâte de pistache, ce sont des petites merveilles ; pour info il s’agit de la même recette de ganache montée que j’ai utilisé pour mes esquimaux glacés à la fleur d’oranger, en fait j’ai utilisé la ganache qu’il me restait pour la recycler en glace et c’était parfait. Pour revenir à ces tartelettes, mon amoureux a même décrété qu’il s’agissait de sa pâtisserie préférée. Je me devais donc de réaliser le défi de les faire moi-même en m’appuyant sur la recette initiale et sur l’expérience de ma copine Delphine que vous avez vu dans la saison 1 de l’émission Le Meilleur Pâtissier, et que je ne présente plus d’ailleurs. J’ai également opté pour la recette de pâte de pistache de Pierre Hermé pour le coeur coulant. Résultat ? Au top ! On s’est vraiment plus que régalé avec la pâte sucrée bien toastée et croustillante, la ganache puissante et la mousse aérienne, avec le coulant à la pâte de pistache peu sucré et relevé d’une pointe de sel. C’était extra.

Pour 6 tartelettes

J-1:

Inserts pistache

150 g de pistaches crues, non salées
30 g de poudre d’amandes
62 g de sucre poudre
18 g d’eau
3 gouttes d’extrait d’amande amère
1 càs d’huile neutre (tournesol pour moi)
1 pincée de fleur de sel

Préchauffer le four à 150°. Déposer les pistaches sur une feuille de cuisson, elle-même posée sur une plaque de cuisson. Enfourner pour 15 mn en surveillant bien. Les pistaches ne doivent pas brûler.

Dans une casserole, mettre l’eau et le sucre, porter le tout à 121°. Verser 120 g de pistaches torréfiées sur le sirop garder les 30 g restants pour le lendemain dans une boite hermétique. Toujours sur le feu, remuer vivement que les pistaches soient bien enrobées. Les pistaches vont « sabler ». Lorsque toutes les pistaches sont bien sablées, éteindre le feu.

Mettre les pistaches sablées dans le bol du robot coupe (mixeur avec couteau), y ajouter la poudre d’amande et l’amande amère. Réduire le tout en poudre et y ajouter l’huile neutre. Recommencer à mixer un long moment, cela demande beaucoup de temps (environ 20 mn). Pour ne pas faire chauffer le robot, il est conseillé de mixer peu à peu jusqu’à obtenir une jolie pâte bien fluide. Ajouter la fleur de sel et mélanger. Couler votre pâte dans 6 empreintes à demi-sphère d’environ 4,5cm de diamètre et placer au congélateur toute la nuit.

Ganache fleur d’oranger

80 g de chocolat de couverture ivoire (chocolat blanc mais de bonne qualité)

80 g de créme liquide à 35% 250g + 125g
8 g de Fleur d’oranger
1 feuille de gélatine feuille

Hacher le chocolat. Faire bouillir les 80 g de crème et ajouter la gélatine hydratée. Verser sur le chocolat en 3 fois et bien mélanger. Ajouter les 125g de crème restant et la fleur d’oranger. Mélanger et placer au froid jusqu’au lendemain.

JOUR J

Pâte sucrée

90 g de beurre mou
140 g de farine
22 g d’œuf battu
25 g de sucre glace
25 g de poudre d’amande
1/4  càc de sel
25 g de sucre semoule

Préchauffer le four à 170 degrés. Mélanger la farine tamisée avec le beurre coupé en petits morceaux. Ajouter le sucre semoule, le sel et incorporer le sucre glace tamisé avec la poudre d’amande. Ajouter l’œuf et mélanger. Attention à ne pas trop travailler la pâte et l’étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Placer au froid 1 heure. Etaler la pâte sur un plan de travail fariné et détailler des ronds et foncer les cercles à tartelettes de 8cm de diamètre. Si la pâte se déchire, placez-là au congélateur 30 minutes. Faire cuire 15 minutes, retirer les cercles et poursuivre la cuisson 3/4 minutes.

 

Ganache pistache

120 g de chocolat de couverture ivoire
70 g crème liquide 35%
30 g de pâte de pistache

Hacher le chocolat et verser la crème bouillante en 3 fois. Mélanger et incorporer le praliné pistache au mixeur plongeant.

Montage

Mettre quelques pistaches hachées dans les fonds de tartelettes et recouvrir de ganache pistache. Déposer les palets de praliné pistache congelé. Monter la ganache au batteur en augmentant la vitesse petit à petit et mettre en poche à douille munie d’une grosse douille lisse. Pocher la ganache montée fleur d’oranger par dessus le palet de pâte de pistache congelé. Décorer avec quelques pistaches.

 

 

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Oh la la ! qu’elle gourmandise et cette belle ganache top top merci

  2. sotis dit :

    rhoooo qu’elles sont alléchantes ces tartelettes!!! bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s